mouvement sans terre

Revue de presse

Loading...

16 févr. 2014

VIème congrès du MST « Globalisons les luttes, globalisons l’espérance »



Réunis à l’occasion du VIème Congrès National du Mouvement des Paysans sans Terre du Brésil- MST, 

du 10 au 14 févrieri 2014, paysans et travailleurs appellent à lutter et construire une réforme agraire

populaire.

D’Amérique Latine et de tous les continents, organisations politiques, syndicales et mouvements

sociaux portent l’exigence de nouvelles avancées sociales, économiques et environnementales

favorables aux  peuples. Avec le MST, les délégués s’engagent en faveur d’un monde de paix et de

progrès social , en rupture avec le capitalisme.

La délégation française apporte son salut le plus fraternel au Mouvement des Paysans Sans Terre.

Elle a participé, ce mercredi 13 février, à la marche nationale pour la réforme agraire populaire. Forts

de notre diversité, nous portons l’exigence du droit à la souveraineté alimentaire, qui suppose de

conquérir une alimentation de qualité, relocalisée, accessible à tous, libérée de l’emprise des marchés

financiers et en faveur de l’agroécologie.

Le combat émancipateur du MST est nôtre. Il incarne une alternative concrète face au modèle de

l’agrobusiness. Nos organisations invitent à amplifier les luttes: construire des coopérations visant

à la conquête des droits fondamentaux humains, celui de vivre en bonne santé, de disposer d’une

alimentation saine et d’accéder à l’éducation.

Brasilia le 14 février 2014

La délégation

Les amis du MST

CCFD – Terre solidaire

France Amérique Latine

Mémoires des luttes

Parti Communiste Français

Parti de Gauche

1 févr. 2014

Soirée verveine solidaire en soutien au MST

  SOIRÉE VERVEINE SOLIDAIRE

Mardi  4 Février 2014

                                    à partir 18h30 au  Bar de l'Autre côté du Pont
 25 cours Gambetta Lyon 3è   M° Guillotière
 
  En soutien au Mouvement des Sans Terre du  Brésil, venez participer à l'effeuillage et la mise mise en sachet  de la verveine dans une ambiance conviviale.


Soirée organisée par "les amis des Paysans Sans Terre du Brésil - Rhône" 

Agenda des prochaines soirées VERVEINE
 Mardi      4  Mars     2014
Mardi      1er Avril    2014 ( ce n’est pas 1 poisson)
Mardi      6  Mai      2014 (sous réserve)
 
 Amis des paysans Sans Terre du brésil - Rhône
contact : amismst@gmail.com

11 nov. 2013

Soirée : Cantos de amor e luta | La maison blanche

Solidarité avec les enfants Sans Terre du Brésil

salgado_mst
 
Dans le cadre du projet de financement de la crèche dans l’école nationale du Mouvement des paysans Sans-Terre à São Paulo, France Amérique Latine organise une soirée de soutien à Maison Blanche, dédiée à la chanson brésilienne sous toutes ses formes, avec un hommage spécial à Luiz Gonzaga. David et ses invités spéciaux (Jairo Rodrigues, Julia Guilloton, les pifanettes, Nanou, David Simsler, Julien Terrié et d’autres surprises) vous proposent un florilège de chants d’amour et de lutte, allant de la samba au forro, de la MPB à la bossa-nova, du tropicalisme au côco de roda. Le tout agrémenté d’une feijoada maison !
 
Vendredi 22 novembre 2013 - La Maison Blanche (Arnaud Bernard) - 20h30

22 juin 2013

Hommage à Maria do Fétal : présente, aujourd'hui et toujours!


2013-01-10maria.JPG


Communiqué de la Commission Internationale des Femmes de la Via Campesina

 Le 10 janvier 2013,

 Chers, chères Camarades,
C'est avec une immense douleur que nous vous envoyons ce message de la Commission Internationale des Femmes (CIF) de la Via Campesina.
Dimanche dernier (06/01/2013) nous avons reçu la triste et révoltante nouvelle que notre camarade María Do Fetal de Almeida a été brutalement assassinée par son petit ami dans la ville de São Paulo au Brésil.

María, de nationalité portugaise résidait au Brésil depuis plus de dix ans (elle avait fait son doctorat en géographie à l'Université d eSão PauloUSP). Dès son arrivée au Brésil, elle a apporté son soutien au Mouvement des Travailleurs ruraux Sans Terre (MST), à la Via Campesina Brésil et internationale. María a fait partie, parmi tant d'autres activités, de l'équipe des interprètes et traducteurs bénévoles de la 5ième conférence de la Via Campesina qui a eu lieu au Mozambique (2008). Récemment, elle nous avait aidé pour traduire notre livret sur la campagne Stop à la Violence faite aux Femmes et comme interprète dans de nombreuses activitésde notre organisation.
Dans nos luttes, depuis nos organisations, de la CIF et de la Via Campesina, nous sommes révolté(e)s face à cette situation. Abasourdies par cette violence qui abat une nouvelle de nos camarades, nous espérons que les instances judiciaires brésiliennes jugeront et châtieront l’assassin comme la loi le prescrit.
María était une femme forte, préoccupée comme toutes les femmes qui chaque jour mènent une double ou triple journée de travail et d'organisation. Elle savait que l'important dans cette vie est de "lutter et se battre" et, en paraphrasant Simone de Beauvoir, María elle-même nous a dit: “"On ne naît pas femme: on le devient”.
Son exemple de militance et de dévouement comme professeur nous invite à poursuivre la lutte pour une société plus juste, égalitaire et internationaliste, comme María, elle-même était. Aujourd'hui, plus que jamais, notre lutte est indispensable partout dans le monde et contre tous les types de violence faite aux femmes.
 
CAMARADE
MARIA: PRESENTE, PRESENTE, PRESENTE! AUJOURD'HUI ET TOUJOURS.
Les paysans et les paysannes de la Via Campesina disent : NON A LA VIOLENCE CONTRE LES FEMMES

18 mai 2013

Soirée Solidarité Brésil - Mouvement des Sans Terre - En partenariat avec l'association France Amérique latine

Soirée Solidarité avec le Mouvement des Sans Terre au Brésil
Samedi 25 mai 2013 à partir de 19h
19h : Démonstration de Capoeira avec le groupe « GCALV TOLOSA »
20h : Projection- débat, film « Haricots noirs et drapeau rouge » de Bertille Darragan
Repas latino
Les bénéfices de la soirée seront reversés au projet de jardin d'enfants des Sans Terre

Source : http://www.au-fil-de-lo.com/?page_id=7
Source : message reçu le 13 mai 10h

19 janv. 2012

Le Mouvement des Sans Terre (Brésil) : un mouvement qui reconstruit la vie.

Rosa Cañadell / El Viejo Topo (Barcelone)

A l´heure où, comme aujourd´hui, une crise s´abat sur les classes les plus défavorisées, incapables d´offrir une réponse solide pour stopper l´agression contre les droits sociaux et du travail, parler d´un mouvement social comme le MST est comme une bouffée d´air frais, et même si les circonstances diffèrent beaucoup, son exemple d´organisation, de lutte et d´éducation peut servir de source d´inspiration pour toutes et tous ceux qui s´indignent et cherchent de nouvelles voies vers cette société rêvée, plus juste et moins plus égale.

Le fait que depuis 1985 (année de la naissance du Mouvement des Travailleurs ruraux Sans Terres, MST), ce mouvement n´a jamais cessé de croître et n´a jamais renoncé à ses principes, au point de devenir une référence au Brésil comme en Amérique Latine, jette une lueur d´espoir dans notre désert plein de rage et d´impuissance.
Avec son slogan : « Occuper, résister, produire », le MST organise les paysans privés de terre pour occuper des zones improductives. Pour cela peuvent se réunir de 300 à 3000 familles, en général des personnes qui vivent dans les quartiers pauvres des grandes villes après avoir été expulsées de la campagne. Sortir de la pauvreté et retourner vivre à la campagne est ce qui pousse ces familles à se regrouper au sein du MST et à commencer le processus d´occupation et de résistance.

21 mars 2011

Comuna !


Comuna VOST fr

"Comuna" ou la naissance, au printemps 2010, de l'une des premières expériences d'occupation de terres en milieu urbain au Brésil.
Les Sans Terre veulent depuis longtemps amener la réforme agraire en ville ; les Sans Toit veulent depuis longtemps conquérir le droit au travail, en même temps que le logement : c'est dans cette idée que, réunis autour de plusieurs mouvements sociaux (Mouvement des Sans Terre, Mouvement des Conseils Populaires), militants aguerris et habitants des favelas en quête d'émancipation (ré)inventent "la Commune".
Ils racontent comment l'organisation et la conscientisation les conduisent, hommes et femmes de Fortaleza, à devenir "Sujets de leur propre Histoire".
Photographie d'une Commune au XXIème siècle...

Un film de Flora Bajard et Julien Terrié, 28mn.
VO sous-titré FR, 2011.
Contact : comuna2011@gmail.com

Téléchargez ce film en Haute Résolution  (click droit et "enregistrer la cible du lien sous...")

31 oct. 2010

LATINO-DOCS 2010 à TOULOUSE


PROGRAMME COMPLET LATINO-DOCS
Télécharger le programme.
Cliquez sur les titres pour avoir plus d’infos
MERCREDI 3 NOV.
20h30 HONDURAS – Nous n’avons pas peur !
Documentaire sur la résistance du peuple hondurien face au coup d’état.
K. Lara – 2010 – 110 min – VOSTfr (Cinéma le Cratère)
Débat avec Gabriela Carias et René Amador (l’un des protagonistes du documentaire)


VENDREDI 5 NOV. (Maison des associations)
17h00 HAITI – Chronique d’une catastrophe annoncée
A. Antonin – 2010 – 20 min – VOSTfr
Repas Latino
20h30 CUBA – Le Blocus : Guerre contre Cuba
D. Desaloms – 2004 – 68 min – VOSTfr -  Débat avec Maxime Vivas et FRANCE CUBA


SAMEDI 6 NOV.
14h30 BRESIL – Une semaine à Parajuru
Comment des projets sociaux peuvent cacher un néocolonialisme !
J. Huerta – 2009 – 68 min – VOSTfr – Débat avec José Huerta (
Samba Résille)
17h00 Le business de l’or au Guatemala
G. Lassalle – 2009 – 54 min – VOSTfr – Débat avec Grégory Lassalle (Samba Résille)
Repas Latino

20h30 Soirée féministe:
« Les femmes et les conflits en Amérique Latine : de la dénonciation à la résistance »
3 mini-docs + débat avec « L’ébranleuse » et « Promedios » (
Samba Résille)
+
Concert gratuit de RITA MACEDO (Musique brésilienne)

DIMANCHE 7 NOV.
10h00 BOLIVIE – Le Roi, la Ministre et le Paysan
Portrait d’acteurs du processus révolutionnaire bolivien.
S. Pick et F. Lecoudre – 2010 – 54 min – VOSTfr (Utopia Tournefeuille)
Débat avec les réalisateurs et Ulisse Quiroz de France Amérique Latine

14h00 « Latinos d’Oc »    avec la collaboration de l’ESAV (Rincon Chileno)
Docs de F. Vargas, D. Dupuy, F. Lucero et J.M. Lacaze

20h30 COLOMBIE – L’affaire Coca-cola
Révélation de l’assassinat de syndicalistes par une filière de Coca-cola.
G. Gutiérrez/C. Garcia – 2010 – 85 min – VOSTfr (Cinéma ABC)
Débat avec Carlos Palma de France Amérique Latine


LUNDI 8 NOV.
20h30
VENEZUELA – Persona Non Grata (Utopia Toulouse)
Retour d’un ex-prêtre belge au Venezuela, expulsé du pays pour avoir lutté dans les barrios.
F. Wuytack – 2010 – 85 min – VOSTfr.
Débat avec Fabio et Franz Wuytack (le personnage principal du film)

18 sept. 2010

Travail forcé: une experte de l'ONU dénonce "l'impunité" au Brésil

GENEVE, 14 sept 2010 | La rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes contemporaines d'esclavage, Gulnara Shahinian, a exprimé mardi devant le Conseil des droits de l'homme son inquiétude au sujet du travail forcé au Brésil et "l'impunité" des coupables.


AFP | 14.09.2010 | 15:58

La rapporteuse spéciale de l'ONU sur les formes contemporaines d'esclavage, Gulnara Shahinian, a exprimé mardi devant le Conseil des droits de l'homme son inquiétude au sujet du travail forcé au Brésil et "l'impunité" des coupables.