mouvement sans terre

10 janv. 2007

LES MOUVEMENTS SOCIAUX EXIGENT DES CHANGEMENTS DANS LA POLITIQUE ECONOMIQUE DU GOUVERNEMENT LULA

Photo: Robson aguiar.

Lundi 25 juillet, à l'occasion de la journée nationale des travailleurs ruraux, divers mouvements sociaux - dont Via Campesina Brésil, le MST, la Coordination des Mouvements sociaux (CMS), entre autres - sont descendus dans les rues des principales capitales brésiliennes, pour montrer une fois encore leur insatisfaction face à la politique économique menée par le gouvernement Lula.

A cette occasion, un groupe d'économistes a lancé à Rio de Janeiro, un « Manifeste des économistes pour une nouvelle politique économique », qui reprend, poursuit et approfondit les revendications déjà portées, avant même que le Brésil ne soit secoué par la crise politique actuelle, par la « Marche nationale pour la réforme agraire », qui s'est déroulée du 2 au 17 mai.

Ces revendications avaient à leur tour été reprises , entre autres points, le 21 juin dernier dans la « Lettre au peuple brésilien » Carta ao povo brasileiro »), rédigée par la Coordination des Mouvement sociaux, les réformes dans la politique économique étant considérées comme centrales et préalables à tout autre type de réforme pour la société brésilienne.

A lire aussi : La déclaration politique de la Consulta Popular

Aucun commentaire:

Publier un commentaire